Bilan de compétences 100% financé par votre CPF -
Formation financée par OPCO

Bilan de compétences 100% financé par votre CPF - Formation financée par OPCO

ESSENCITÉ RH -  Agence de Coachings et Formations

Bilan de compétences 100% financé par votre CPF -
Formation financée par OPCO

Histoire d'orientation


Pourquoi n’ai-je pas su dire Non à Madame Cio ?

 

Avez-vous connu ce moment important dans votre vie d'ado ?

Celui où vous allez faire vos premiers choix pour ta vie professionnelle.

 

Moi, je m'en souviens encore comme si c'était hier. !

Assise, les mains moites, le cœur battant devant cette dame qui semblait tout savoir : 

Madame CIO ! La conseillère d'Information et d'Orientation.

 

De sa voix douce, elle m'avait posé deux questions pleines d’espoir : 

 « Qu’as-tu envie de faire ? Dans quel lycée aimerais-tu aller ? »

 

Oui ! C'était mon moment. Mes choix. Et en plus, maman était là.

À cet instant, malgré la peur au ventre, je me suis dit : je peux faire ce que je veux.

 

Alors je me suis lancée et j’ai répondu à Mme CIO : 

« Au lycée professionnel, il y a des stages et j’aimerais bien y aller ».

 

En une fraction de seconde, la réponse de Mme CIO été tombé, tel un iceberg brisant mon Titanic.

J'ai même cru qu'elle avait déjà préparé sa réplique : 

« Le Lycée professionnel n’est pas fait pour toi ! Tu as d’excellents résultats ! Avec ton niveau en mathématiques, tu es faite pour un BAC Scientifique »

 

Ça vous est déjà arrivé vous ? 

Que vous soyez tellement content de parler de vos projets, vos espoirs et qu’ils soient balayés en une fraction de seconde. 

 

Comment avait-elle su ce qu'il fallait faire sans même me connaître.

En à peine 1 minute, Madame CIO m'avait transmis ses choix, pour moi.

Et pourquoi, n’ai-je pas su lui dire non, elle qui m’orientait vers un Bac scientifique.

Connaissez-vous le jeu des 7 familles ?

Et bien, dans la famille « qui es-tu » je demande, la fille timide, intello, maigre, pas stylée, celle qui attire les moqueries. 

Bonne pioche : C’était moi. 

J'étais tellement timide que je ne savais même pas demander un carré de sucre à ma tante sans pleurer. La vérité !

 

Alors qu’aurai-je su dire de plus à madame CIO, je ne me connaissais pas !

 

Vous connaissiez-vous quand vous avez fait vos premiers choix scolaires ?

J’ai donc accepté d’entrer dans une spirale scientifique que je ne voulais pas. Après un an d’échec scolaire en 2nd générale, je finis par arriver à mes fins : entrer au lycée professionnel.

 

À Madame CIO, je dirai :  "Je veux faire un métier qui a du sens pour moi, Je veux me connaître pour cela".

 

Ava Rolland


Articles similaires

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.